Skip navigation


Et voilà j’ai fini mon weekend Bourne cet après-midi. Celui-ci se déroule principalement au Maroc, et vient se finir en Amérique. On apprend d’avantages sur les origines de Bourne, et j’ai autant palpité devant celui-ci que devant les deux autres.

En fait je crois que j’aime ce personnage qui pense à tout, qui maîtrise tout le monde au combat, qui est un as du volant, mais en même temps qui est totalement perdu, il ne sait pas qui il est, il ignore son passé… Un curieux mélange qui rend cette trilogie incoryable.

Dans cet opus on retrouve Pamela Landy mais je ne vous dis pas pourquoi ce serait bien dommage. Pour continuer sur les je ne vous dirais rien, la fin est carrément énorme. Enfin vous verrez bien si vous le voyez. En tout cas moi j’ai bien aimé ce petit weekend Bourne, je vous le conseil, sans modération !

Une fin de trilogie digne de ce nom !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :