Skip navigation


Un asiatique qui se combat au ralenti pour récupérer la tête d’une statue sacrée, c’est à peu près la phrase parfaite pour résumer Ong-Bak. C’est un film thaïlandais réalisé par Prachya Pinkaew. L’histoire est assez simple, mais pas ridicule : le village reculé de Ting (le héros) se fait dérober la tête de son Budha donc Ting est envoyé en ville pour le récupérer, et il va y vivre quelques péripéties avant de ramener la tête à son village.

Le film en lui-même n’est pas extraordinaire, mais il n’est pas pour autant nul et inintéressant. Une chose importante est à noter d’ailleurs : toutes les cascades sont réalisées sans doublures, ni protections, ni effets spéciaux. C’est donc un film assez « à l’ancienne » qui m’en a mis plein la vue. Cependant un petit truc m’a choqué (sans me déplaire) : il y a des ralentis comme dans beaucoup d’autres films d’action, mais en bonus ici il y a des replays de cascade ! Ting saute au dessus d’une voiture et hop on change d’angle de vue et on vous remet la même action au ralentit ; assez… interpelant.

Petite note : Ong-Bak 2 sort le 22 juillet 2009 dans nos salles, et il racontera l’histoire de Ting avant le premier volet, notamment comment il a appris le Muay Thaï (sa technique de combat).

De l’action et des cascades à l’asiatique, avec une histoire pas mal pour meubler le tout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :