Skip navigation


Mesrine Partie 2

Avant de lire cet article, vous devez savoir que son auteur est assez imbécile pour avoir vu la 2ème partie avant la 1ère. Je vous prie donc d’être indulgent avec ce pauvre idiot.

Jacques Mesrine est mort, dans sa voiture, le ventre criblé de balles. Comment en est-il arrivé là ? Entre évasions, braquages et cavale, ce film retrace la vie de Mesrine avant sa mort. L’ennemi public n°1 n’est pas un criminel que la population craint, bien au contraire…

Je ne sais pas si cela change grand chose dans ma vision de ce film, mais je n’ai pas vu la première partie du film. J’ai confondu les deux films, dommage pour moi. Cela dit, je n’ai pas eu de mal pour suivre le film, il est très accessible à ceux qui font tout à l’envers. Dans l’absolu je n’aime pas vraiment beaucoup les films policier, ce n’est pas une ambiance qui m’accroche beaucoup. Mais ce film n’est pas centré uniquement sur la traque de Mesrine. Il décrit aussi le personnage, son âme, ses intentions. Du point de vue de l’histoire j’ai été assez accroché. Après, j’ai senti quelques mous par moments dans le film, des scènes un peu longues.

Au niveau de l’ambiance, on se sent faire un bon de quelques dixaines d’années en arrière, c’est saisissant. Les gens, le ton, la mentalité. On croirait presque à un film tourné dans ces années. Vincent Cassel, qui incarne Mesrine, est tout simplement monstrueux. On sent qu’il s’est imprégné du personnage très profondément, il dégage une présence très marquante à l’écran. Je suis également tombé sous le charme de Ludivine Sagnier, qui incarne la copine de Mesrine. Un personnage pas très profond, mais tellement belle… Enfin, je lève mon chapeau pour la dernière scène, lorsque la police traque Mesrine ; stressante à m’en couper la respiration, une merveille.

Malgré quelques scènes de mou, une immersion totale dans l’époque de la France des années 70, dans l’époque de Jacques Mesrine. Un grand film, tout simplement.

  • Personnage préféré : Jacques Mesrine (Vincent Cassel)
  • Scène préférée : La scène finale, Mesrine se fait traquer dans la rue.
Publicités

One Trackback/Pingback

  1. […] vu le deuxième volet avant le premier, voir Mesrine : l’ennemi public n°1. J’ai trouvé que les deux films, même si ils sont chronologiquement rattachés, je les ai […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :