Skip navigation


Dans un monde infesté de zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l’idée d’être dévoré. C’est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie… Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d’un fusil d’assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre.
Dans leur périple, les deux survivants sont rejoints par Wichita et Little Rock, deux jeunes filles. Tous ont désormais deux défis impossibles à relever : affronter les zombies et apprendre à s’entendre… -Allociné-

« Why so serious » disait le Joker dans The Dark Knight. Je trouve que cette réplique est parfaite pour entamer cet article sur Bienvenue à Zombieland ; pourquoi être si sérieux lorsque des zombies veulent faire de votre corps un Happy Meal ? Très éloigné du film de zombie de base, ne se prenant pas au sérieux comme la saga Resident Evil, on a ici une « parodie » mais je préfère dire un film de zombie à prendre n-ième degré. Réplique idiotes, situations burlesques, aucun fondement de l’histoire, quelques vagues objectifs, mais pourtant j’ai vraiment passé un bon moment. C’est un vrai cirque mené par un duo/quatuor à la hauteur. Le plus vieux, Woody Harrelson, m’a bien fait rire, et il a la tête pour ça je trouve. A ses côtés Jesse Eisenberg joue bien ce geek qui a autant de courage qu’un chiwawa, et Emma Stone est très… très bien dans l’incarnation de la féminité dirais-je.

Pas de sérieux, pas de prises de choux : Bienvenue à Zombieland permet de se relaxer en ayant le sourire, le tout sur un fond de film de zombie. Une bonne surprise.

  • Personnage préféré : Tallahassee
  • Scène préférée : j’hésite entre le headshoot à la sortie du magasin et la destruction du van
Publicités

One Trackback/Pingback

  1. […] m’a fait rêver David). Pour finir, je souligne l’incroyable jeu de Jesse Einsenberg (Zombieland) pour le rôle de Mark Zuckerberg ; phrases tranchantes au […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :