Skip navigation


Les années 30 en Mandchourie. Le Cinglé vole une carte aux trésors à un haut dignitaire japonais. La Brute, tueur à gages réputé, est payé pour récupérer cette carte. Le Bon veut retrouver le détenteur de la carte pour empocher la prime. Un seul parviendra à ses fins, s’il réussit à anéantir l’armée japonaise, les voyous chinois, les gangsters coréens… et ses deux adversaires. -Allociné-

3 hommes rivaux en quête d’un trésor, une ambiance western et un titre qui nous évoque bien sûr le chef-d’œuvre de Sergio Leone : Le Bon, le brute et le truand. Je ne dirais pas que c’est une parodie, ni un remake sauce coréenne mais plutôt « un film qui s’inspire de ». Je regrette d’avoir trop gardé en tête le film de Sergio Leone, car cela rendait des scènes du film étrange. Mis à part ceci, j’ai bien aimé ce film. Même si il y a quelques longueurs au début du film, elle sont largement oublié avec la « course poursuite » de la fin. Les quelques scènes burlesques sont très drôles, notamment celle où le cinglé s’enfuit de sa prison. On est donc face à un western sauce coréenne cuisiné avec une « légère légèreté », offrant des scènes comiques comme puissantes cinématographiquement (sympa ce mot non ?).

Des coréens qui jouent aux cowboys, c’est pas du tout ridicule, et c’est assez immanquable.

  • Personnage préféré : la brute, pour sa classe
  • Scène préférée : dans la course poursuite, lorsque le bon recharge son fusil en le faisant tourner ; la classe
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :