Skip navigation


A l’époque de Brejnev, Andrei Filipov était le plus grand chef d’orchestre d’Union soviétique et dirigeait le célèbre Orchestre du Bolchoï. Mais après avoir refusé de se séparer de ses musiciens juifs, dont son meilleur ami Sacha, il a été licencié en pleine gloire. Trente ans plus tard, il travaille toujours au Bolchoï mais… comme homme de ménage.
Un soir, alors qu’Andrei est resté très tard pour astiquer le bureau du maître des lieux, il tombe sur un fax adressé au directeur : il s’agit d’une invitation du Théâtre du Châtelet conviant l’orchestre du Bolchoï à venir jouer à Paris… Soudain, Andrei a une idée de folie : pourquoi ne pas réunir ses anciens copains musiciens, qui vivent aujourd’hui de petits boulots, et les emmener à Paris, en les faisant passer pour le Bolchoï ? L’occasion tant attendue de prendre enfin leur revanche… -Allociné-

Tout d’abord attiré par le film pour son histoire et son thème (l’orchestre clandestin qui se bat pour jouer), j’ai été surpris pas ce film assez contrasté. En effet, il y a un agréable mélange entre drame et légèreté. Tout d’abord ce passé triste et gris de cet orchestre humilié en plein concert, dispersé, disloqué, mais qui va, grâce à la ténacité du maestro Andreï Filipov, se regrouper pour un concert. Et puis ce côté léger, grâce aux situations et dialogues qui font rire, sourire, notamment ce duo Filipov/Grossman qui est très charmant. Pour en revenir à Filipov, c’est un personnage joué par Aleksei Guskov et j’ai trouvé que cet acteur avait un certain charisme, pudique, sobre. Il me fait penser Albert Dupontel. Côté actrice je noterais le charme de Mélanie Laurent qui promet de beaux rôles dans l’avenir. Le film se finit sur ce concert, tant attendu, magnifique, qui soulève le cœur pour finir en beauté. Un chef-d’œuvre sans prétention qui explose sur ce final. Très très beau.

Entre humour charmant et histoire dramatique, Le Concert est un film agréable pour les yeux et les oreilles, qui transporte dans cette folle aventure, à la limite de la magie.

  • Personnage préféré : Andreï Filipov, charisme fabuleux
  • Scène préférée : le concert final, magique
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :