Skip navigation


Condé-sur-Ginette, en périphérie d’une grande ville, à mille lieux du sable chaud, des cocotiers et du bleu océan des Caraïbes. C’est l’été. Le soleil brûle le chrome des mobylettes, réchauffe le bitume des tours, asphyxie les halls d’immeubles et crame les esprits. Ici, tout le monde rêve des plages de Santo Rico. Certains plus que d’autres. Pour Tony Merguez et José Frelate, les deux MC’s du quartier, le départ est imminent. Mais l’agence de voyage responsable de leur billet a zappé le nom de la destination. Retour à la case Ginette ! Pour refaire surface, Tony se mue en Montana façon Scarface et tente de refourguer un peu d’herbe fraîche  » gentiment  » prêtée par Zoran, brute épaisse aux pieds pas vraiment d’argile. José de son côté joue les Don Juan dans une grosse villa, occupée par Momo l’incruste et la belle… Clémence. Tout aurait pu rouler, si une maîtresse en furie, des réalisateurs plutôt amateurs, un sauna norvégien, des policiers énervés ou encore un juge coriace, n’en avaient décidé autrement…

Après des petits sketchs que l’on peut trouver sur la toile, les créateurs des Lascars se lancent dans un long-métrage. Je vais dégager deux éléments qui m’ont plut et marqué. Tout d’abord, le style visuel. Très loin du réalisme, c’est un style assez unique ; sale, des traits grossiers, des visages hideux. A l’image de l’environnement du film. D’autre part, l’histoire est très bien filée : les enchainements de péripéties sont hilarantes, les personnages nous tuent avec quelque répliques plutôt puissantes. Le tout amène à un film plaisant, drôle, ça se mange sans faim.

Film d’animation original, Les Lascars ont de quoi marquer avec modestie le monde du cinéma.

  • Personnage préféré : Manuella, pour ses *censure*
  • Scène préférée : La boom des flics
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :