Skip navigation


Ce ne sont ni des mercenaires, ni des agents secrets. Ils choisissent eux-mêmes leurs missions et n’obéissent à aucun gouvernement. Ils ne le font ni pour l’argent, ni pour la gloire, mais parce qu’ils aident les cas désespérés.
Depuis dix ans, Izzy Hands, de la CIA, est sur les traces du chef de ces hommes, Barney Ross. Parce qu’ils ne sont aux ordres de personne, il devient urgent de les empêcher d’agir. Eliminer un général sud-américain n’est pas le genre de job que Barney Ross accepte, mais lorsqu’il découvre les atrocités commises sur des enfants, il ne peut refuser. Avec son équipe d’experts, Ross débarque sur l’île paradisiaque où sévit le tyran. Lorsque l’embuscade se referme sur eux, il comprend que dans son équipe, il y a un traître.
Après avoir échappé de justesse à la mort, ils reviennent aux Etats-Unis, où chaque membre de l’équipe est attendu. Il faudra que chacun atteigne les sommets de son art pour en sortir et démasquer celui qui a trahi… -Allociné-

Autant commencer en disant ce qui est : The Expandables n’a comme unique pilier son imposant casting des plus gros bras du cinéma, mené par le duo Stallone/Statham. Cela dit, j’ai trouvé que l’idée de base d’une bande de mercenaires était assez intéressante (bien que terriblement ressemblante à L’Agence tous risques…). J’aurais bien vu un ou deux gars du FBI ou agence du même genre traquer ces fous de la gâchette, cela aurait put donner un film un peu plus profond dans l’histoire. Oui car là, sauver une île appauvrie par un tyran lié à la drogue, c’est vraiment (excusez ma sincérité) très nul.

Bon, le fond n’est pas l’avantage premier du film, mais qu’en est-il de la forme ? Comme attendu, un feu d’artifice du début  à la fin, des armes en veux-tu en voilà, ça pète, ça explose, c’est bon pour oublier une journée de boulot. A noter que l’esprit « effets hollywoodiens qui dépassent la science » fait très fort dans ce film : outre les camions et voitures explosives classiques, on a ici comme nouveauté… la flaque d’essence qui explose ! Et tellement fiers de leur effet, ils nous la mettent deux fois dans le film. Franchement. Pour finir, je ne peux m’empêcher de vous dire que les dialogues m’ont vraiment fait rire, mais à force cela devient usant ; les blagues de camionneurs, c’est pas vraiment ma tasse de thé. Sûrement à cause de la VF.

Le plus intense en action des films que j’ai vu cet été, mais loin d’être le plus intéressant.

Ma note Allociné : 3/5

Publicités

One Comment

  1. C’est vrai que l’histoire est un peu baclé mais tu t’attendais a quoi avec le casting et le realisateur qu’il y a.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :